Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'asile en Savoie
  • L'asile en Savoie
  • : informations sur la situation des demandeurs d'asile en Savoie
  • Contact

Asile, un droit. l'accueil, un devoir?

asiledroitsc.jpg

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 00:58
Avec une patrouille Frontex à la chasse aux cargos poubelles

Alors qu'au moins 25 migrants sont morts de froid sur un bateau secouru lundi par la marine italienne au large de la Libye, France Info a pu monter à bord d'une patrouille de Frontex, l'agence européenne de surveillance des frontières.

.

Bienvenue à bord de l'Icelandic Tyr, un navire islandais… …/…

.
Depuis le début de la guerre en Syrie, seul 4% des 3 millions de réfugiés syriens ont trouvé asile en Europe. Alors que chaque jour 465 migrants continue d’arriver par bateau sur les côtes italiennes.

Partager cet article

Rémy Kossonogow - dans européen
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 00:56

http://www.franceinter.fr/emission-partout-ailleurs-ne-pas-voir-lampedusa-et-mourir

.

Les chiffres s'affolent. 3 000 personnes repêchées en un week-end, 300 disparus en mer la semaine dernière, les flux d'immigrés clandestins s'intensifie en Méditerranée, et les barques coulent les unes après les autres avec souvent des enfants à l'intérieur. 20 ans que ça dure.

.

Vous n'en avez pas marre vous ?

.

En podcast, l'exaspération d'Eric Valmir et le duplex avec Matteo de Bellis, chargé de ce dossier pour Amnesty International.

Ne pas voir Lampedusa et mourir

Partager cet article

Rémy Kossonogow
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 00:48

Partager cet article

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 08:53
Les réfugiés syriens sous la neige

Des réfugiés syriens dans un camp de fortune couvert de neige, à la périphérie de la ville libanaise de Baalbek, ce 20 février. Le Liban mais aussi Israël et la Jordanie se sont réveillés sous la neige et dans un froid glacial. Une situation inhabituelle dans la région.

.

http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20150220.OBS2983/photos-le-proche-orient-sous-la-neige.html

Les réfugiés syriens sous la neige

Partager cet article

Rémy Kossonogow
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 00:40
5 choses à savoir sur l’accueil des réfugiés de Syrie

Avec près de quatre millions de réfugiés, l’ampleur de la crise syrienne est accablante.5 choses à savoir sur la crise des réfugiés de Syrie.

.

3,8 MILLIONS DE RÉFUGIÉS

Près de 95 % des réfugiés originaires de Syrie – 3,8 millions de personnes – sont accueillis dans cinq principaux pays de la région : la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte.

Agissez et suivez la campagne pour l’accueil des réfugiés de Syrie

.

LE RESTE DU MONDE N'A OFFERT L'ASILE QU'A 2% DE CES RÉFUGIÉS

Seul 79 180 places d’accueil ont été proposées dans le monde par des pays riches. En août 2014, seuls 7 000 de ces réfugiés ont effectivement pu partir vers leurs pays de destination.

.

LA POPULATION DU LIBAN A AUGMENTÉ DE 26 %

Le Liban accueille plus de 1,2 millions de réfugiés dans une zone qui représente la moitié de la taille du Pays de Galle, et qui est trois fois plus petite que la Belgique. Sa population a augmenté de 26 % ; c’est comme si la France accueillait 17 millions de personnes supplémentaires.

.

LES PAYS LES PLUS RICHES DU MONDE NE SONT PAS A LA HAUTEUR

L’Allemagne a accepté de réinstaller 30.000 réfugiés de Syrie, soit 30 fois plus de réfugiés que la France, soit 300 fois plus de personnes que ce que le Royaume-Uni a réinstallé jusqu’à présent.

Parmi les pays les plus riches du monde, ni les pays du Golfe, ni la Russie ou le Japon, ne se sont engagés à réinstaller ne serait-ce qu’un seul réfugié.

Il est temps d'agir

La réinstallation permet de partager la responsabilité de cette crise historique. La France qui a déjà accueilli 500 réfugiés de Syrie en 2014 et qui a renouvelé cet engagement en 2015 pour un nombre identique, peut et doit se montrer davantage solidaire avec ceux qui, privés de tout, recherchent une terre d’asile où ils trouveront protection et accueil.

.

Agissez pour que la France se montre plus solidaire avec les réfugiés de Syrie et les pays voisins de la Syrie !

.

Imprimez cette affiche et inscrivez le nom de votre ville.

.
Puis prenez-vous en photo avec l’affiche et envoyez la photo prise à cette adresse mail scampagne@amnesty.fr

Partager cet article

Rémy Kossonogow
commenter cet article
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 00:32

Partager cet article

11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 00:40

février 2015 Par Nicolas Lambert

.

En 20 ans (1993-2014), 30 000 migrants sont morts ou portés disparus en essayant de rejoindre l'Union européenne. Noyés, asphyxiés, écrasés, accidentés, empoisonnés, explosés sur un champ de mines, morts de faim, de soif, d’épuisements, morts par manque de soins médicaux, autant de drames humains qui auraient pu être évités. .../... Car au nom de la lutte contre l’immigration dite irrégulière, l'Europe s'est dotée de dispositifs de surveillances quasi militaires (Eurosur, Frontex, ...) poussant les migrants vers des routes toujours plus dangereuses.

.../...

Pour illustrer cette hécatombe migratoire, je signe ici une série de cartes « en colères »*. .../.

... Mais avant tout, ces cartes donnent à voir les victimes d'une guerre invisible menée par l'Europe face à un ennemi qu'elle s'invente. Notre mer est une mer brisée (Edgar Morin, 1992). Il serait temps qu'elle redevienne enfin Mare Nostrum, notre mer à tous, un espace où chacun peut circuler librement. Car en effet, ces drames ne sont pas des fatalités. En réaffirmant la migration comme un droit - la Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen de 1948 annonce dans son article 13 que "toute personne est libre de quitter son pays" - l'Union européenne peut sortir de sa logique sécuritaire et renouer enfin avec les valeurs de liberté qu'elle prétend pourtant incarner.

.

(*) Terme explicite et percutant emprunté au talentueux Philippe « Reka » Rekacewicz. De façon plus générale, les cartes présentées ici sont largement inspirées de son style cARTographique.

[Cartographies] Mare Nostrum

Partager cet article

10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 00:34
L'ONU suggère que les réfugiés soient répartis par quotas

L'UE devrait réfléchir à se répartir par quotas les réfugiés qui échouent sur ses côtes, a suggéré mardi à Stockholm le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres.

.

«Si on regarde le point d'entrée de la plupart des demandeurs d'asile en Europe, ce point d'entrée est généralement en Grèce et en Italie. Et on regarde les demandes d'asile présentées l'année dernière, 46% l'ont été en Allemagne et en Suède», a souligné le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) Antonio Guterres lors d'une conférence de presse.

.

La législation européenne prévoit que les réfugiés déposent leur demande d'asile dans le premier pays où ils ont posé le pied. Or l'Italie et la Grèce, qui voient arriver des bateaux surchargés sur leurs côtes, estiment ne pas avoir les moyens d'appliquer cette règle, et les réfugiés souhaitent généralement aller plus au nord.

.

D'après M. Guterres, «il est clair que le système aujourd'hui ne fonctionne pas correctement». «Je pense qu'il nous faut sortir des sentiers battus, et nous sommes prêts à soutenir des initiatives politiques au sein de l'Europe visant par exemple à avoir dans certaines situations des formes de distribution par quotas», a-t-il expliqué.

.

«Solution extrême»

«Les systèmes de quotas sont toujours une solution extrême. Idéalement, le système marcherait naturellement pour attribuer une part juste à chaque pays européen», a tempéré le Portugais.

Mais «s'il y a un afflux massif, un régime de protection temporaire pourrait être appliqué, et ce régime de protection temporaire est fondé sur un système de distribution par quotas», a-t-il déclaré.

L'idée a été accueillie positivement par les trois ministres suédois participant à la même conférence de presse, Stockholm plaidant depuis plusieurs années pour que les pays européens accueillant le moins de réfugiés s'ouvrent davantage.

(afp/Newsnet)

Partager cet article

Rémy Kossonogow - dans européen
commenter cet article
9 février 2015 1 09 /02 /février /2015 00:31

Partager cet article

4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 00:29
Soudan du Sud : le HCR s'inquiète de l'afflux de réfugiés soudanais

Article intégral ici http://www.portail-humanitaire.org/news/actu/2015-02-02-HCR-s-inqui%C3%A8te-de-l-afflux-de-r%C3%A9fugi%C3%A9s-soudanais

30 janvier 2015 – En janvier 2015, le nombre de réfugiés fuyant la région soudanaise des montagnes de Nouba, déchirée par la guerre, en direction du Soudan du Sud a considérablement augmenté, s'est inquiété vendredi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

.

« Depuis le 23 décembre 2014, plus de 3.000 réfugiés originaires des régions du Sud-Kordofan et du Nil Bleu ont rejoint l'Etat d'Unity au Soudan du Sud et plus particulièrement Yida, une ville frontalière dans laquelle est située une installation spontanée qui abrite déjà quelque 80.000 réfugiés soudanais », a expliqué un porte-parole du HCR, William Spindler, lors d'une conférence de presse à Genève.

…/…

Le Soudan du Sud héberge actuellement près de 250.000 réfugiés, des Soudanais pour la plupart. Par ailleurs, plus de 1,8 million des citoyens du pays sont déplacés internes.

…/…

« Les réfugiés ont également cité le manque de possibilités d'éducation et de moyens d'existence dans leurs régions d'origine comme motif de leur fuite en exil », a expliqué le porte-parole, ajoutant que la majorité d'entre eux est arrivée dans des camions.

.

Près de 70% des nouveaux arrivants sont des enfants. Près de 10% d'entre eux souffrent de malnutrition et de la rougeole, a indiqué le HCR, qui fournit des prestations d'accueil et d'assistance initiale aux nouveaux arrivants dans le centre de transit de Yida, y compris des repas chauds. Les réfugiés passent un dépistage médical et bénéficieront d'une vaccination contre la rougeole à leur arrivée au centre de transit.

Le HCR effectue également un enregistrement biométrique des nouveaux arrivants pour assurer que les réfugiés soient identifiés rapidement et puissent recevoir de l'aide. A ce jour, plus de 80% des nouveaux arrivants ont été transportés depuis Yida vers Ajuong Thok, un camp ouvert en mars 2013 pour alléger les conditions de surpeuplement à Yida, où environ 18.000 réfugiés soudanais vivent déjà.

…/…

Partager cet article