Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'asile en Savoie
  • L'asile en Savoie
  • : informations sur la situation des demandeurs d'asile en Savoie
  • Contact

Asile, un droit. l'accueil, un devoir?

asiledroitsc.jpg

19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 00:39

http://www.leparisien.fr/international/interactif-demandes-d-asile-185-000-personnes-accueillies-en-europe-en-2014-13-05-2015-4767823.php

.

Les Etats-membres de l'Union européenne ont accordé un statut protecteur à 185 000 demandeurs d'asile en 2014. Un peu plus de 20 000 pour la France, principalement venus de Russie, Syrie et Sri Lanka.

Jamais l'Union européenne n'avait fait face à une demande aussi importante de demandes d'asile. En 2014, selon les chiffres publiés mardi par Eurostat, près de 360000 personnes ont fait une demande dans un des Etats membres de l'UE (excepté l'Autriche).

.

Parmi ces demandes, 184.665 ont obtenu une réponse positive, «gagnant» ainsi un statut protecteur.

.
Ce dernier chiffre représente une hausse de 50 % par rapport à 2013 et porte le total de demandeurs d'asile accueillis à 750000 depuis 2008 au sein de l'Union européenne. Une hausse qui s'explique par la montée en intensité des conflits, comme en Syrie. .../…

.
L'Europe, et la France, face au défi des déplacés syriens

La grande majorité des demandeurs d'asile le devient en fuyant des zones de conflits. La situation actuelle en Syrie, où de multiples conflits opposent les forces gouvernementales aux rebelles ou aux groupes terroristes comme Daech, génère un grand nombre important, près de 70000 personnes, de demandeurs d'asile venus du Moyen-Orient.

…/…


En France, 2015 Syriens ont trouvé refuge en 2014. «Si on accueille pas suffisamment de Syriens, on les accueille mieux que d'autres populations. Il y a des effets de mode. On a beaucoup parlé des Chrétiens d'Orient ces derniers temps et, d'un point de vue social, ils ont plus d'aides que des réfugiés d'autres nationalités», avance Anne Babout.

Demandes d'asile : 185 000 personnes accueillies en Europe en 2014

Partager cet article

Rémy Kossonogow - dans européen
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 00:30

Partager cet article

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 00:10

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2015/05/06/d-ou-viennent-les-demandeurs-d-asile-qui-arrivent-en-france_4628086_4355770.html

.

Revenu récemment sur le devant de la scène politique à travers des tentatives de traversée - souvent mortelles - de la Méditerranée dans des bâteaux de fortune, le débat sur l'accueil des demandeurs d'asile n'est pourtant pas récent. En juillet dernier, Manuel Valls a présenté un projet de loi relatif à la réforme de l'asile, qui continue d'être en cours de discussion au sein du Parlement.

Retour en chiffres sur les demandeurs du droit d'asile en France : combien font une demande, combien sont admis, d'où viennent-ils ?

.

D'où viennent les demandeurs d'asile qui arrivent en France ?
D'où viennent les demandeurs d'asile qui arrivent en France ?

Partager cet article

Rémy Kossonogow - dans national
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 00:01

Partager cet article

10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 19:58

Près de 100 organisations décident de se mobiliser face à la situation que connaissent les migrants en Méditerranée.
En ligne : http://www.anafe.org/spip.php?article302
.

Action collective

.

Appel au Président de la République et à tous les élus

.

Après les naufrages qui, en Méditerranée, ont provoqué la mort et la disparition d’au moins 2.000 personnes depuis le début de l’année, les chefs d’Etat réunis lors du Sommet extraordinaire de l’Union européenne le 23 avril ont fait le choix non de sauver des vies mais de renforcer un arsenal sécuritaire en grande partie responsable de ces drames.

.

En vingt ans, plus de 20 000 personnes migrantes sont mortes aux frontières de l’Europe : nos organisations sont consternées par cette politique de non-assistance à personnes en danger.

Face à ces renonciations répétées aux valeurs fondatrices de l’Union européenne, nous appelons le Président de la République française et ses homologues européens à mettre en œuvre une autre politique, qui soit conforme au respect de la vie et de la dignité humaine.

A cette fin, nos organisations exhortent les Etats membres, dont la France :

  • A mettre en œuvre sans délai une véritable opération de sauvetage en mer, dotée de moyens à la hauteur des besoins et portée par l’ensemble des Etats membres, à même de prévenir les naufrages et de secourir efficacement toute personne en détresse.

  • A mettre en place un mécanisme d’accueil des personnes migrantes et réfugiées sur la base de la solidarité entre Etats membres, en activant en particulier le dispositif prévu par la directive européenne du 20 juillet 2001 relative à la protection temporaire en cas d'afflux de personnes déplacées.

  • A ouvrir des voies d’accès au territoire européen pour les personnes migrantes et réfugiées, dans le respect du droit international et européen.

  • A bannir en matière de migrations toute coopération avec des Etats tiers, d’origine et de transit, qui ne respectent pas les libertés et droits fondamentaux.

La situation exige que l’ensemble des élus locaux, nationaux et européens, prennent leurs responsabilités en participant concrètement à la mise en œuvre de ces solutions.

Nous demandons à rencontrer le Président de la République pour que s’ouvre enfin un dialogue sur les politiques migratoires avec nos organisations représentant la société civile.

.
6 mai 2015
.

Organisations signataires :

4D, ACAT France, Acceptess-T, ACORT(Association citoyenne des originaires de Turquie), Action Tunisienne, ADA-Accueil Demandeurs d'Asiles, ADDE (Avocats pour la Défense des Droits des Etrangers), ADTF (association Démocratique Tunisienne de France), AFA (Association Française des anthropologues), AEDH, AFEA (Association française d'ethnologie et d'anthropologie), Ailes – Femmes du Maroc, AMF, Amnesty International France, les Amoureux au ban public (national), les Amoureux au ban public Bretagne, Anafé, Ardhis, ATF, ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), ASEFRR (Association de Solidarité en Essonne avec les Familles Roumaines), ASSFAM, ATTAC, Avocats pour la Défense des Droits des Etrangers, CASAS (Collectif pour l'Accueil des Solliciteurs d'Asile à Strasbourg), CCFD Terre-Solidaire, CEDETIM (Centre d'Etudes et d'Initiatives pour la solidarité internationale), Centre LGBT Paris Île-de-France, Centre Primo Levi, la Cimade, CISP75, CISP93, CISPM (Coalition internationale des Sans-papier Migrants), Collectif "Le Cercle de Résistance", Collectif les Engraineurs, Collectif pour une autre politique migratoire de Strasbourg, Collectif de soutien aux migrants sud Aveyron, Collectif UCIJ, le COMEDE, CRID, DIEL (Droits Ici et Là-bas), Dom’Asile, Droits Devant !, ELENA-France, Emmaüs Europe, Emmaüs France, Emmaüs International, Enda Europe, FASTI, FIDH, FNARS (Fédération des Associations d'Accueil et de Réinsertion Sociale), Fondation France Libertés, FORIM, Français Langue d’Accueil, France Amérique Latine, FTCR, GISTI, Hors la Rue, IPAM (Initiatives pour un Autre Monde), JRS France, La maison ouverte de Montreuil, Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du Monde, Mouvement Utopia, MRAP, PEROU (Pôle d'Exploration des Ressources Urbaines), Plateforme "Tenons et mortaises, un monde à faire venir", O.C.U. (Organisation pour une Citoyenneté Universelle), R.C.I. (Réseau chrétien-Immigrés), REMDH (Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme), RESF, Réseau Féministe « Rupture », Réseau Foi et Justice Afrique Europe, Réseau Immigration Développement Démocratie - IDD, Réseau Migreurop, la Revue d’Histoire « Cahiers d’Histoire », Revue « Multitudes », RITIMO, Romeurop, Roussillon-Maghreb, SAMU Social de Paris, Santé Sud, Secours Catholique – Caritas France, Scribest, Si les femmes comptaient, Société Européenne des Auteurs, SOS Migrants (Belgique), le Syndicat de la Magistrature, Terre d’Errance, Union Syndicale de la Psychiatrie, Union Syndicale Solidaire, Watch the Med – Alarm Phone

.

Partager cet article

Rémy Kossonogow - dans national
commenter cet article
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 00:59
Le parcours du combattant du réfugié politique en France

Article intégral http://blogs.rue89.nouvelobs.com/jean-pierre-filiu/2015/05/02/le-parcours-du-combattant-du-refugie-politique-en-france-234528

.

Le dessinateur Mana Neyestani, dont les contestataires iraniens de la « Révolution verte » de 2009 brandissaient les caricatures, est réfugié en France depuis 2011. Il avait déjà impressionné par sa très kafkaïenne « Métamorphose iranienne », puis par son recueil« Tout va bien », à l’humour noir de chez noir. Il revient avec un album tout simplement extraordinaire, « Petit manuel du parfait réfugié politique », publié comme les deux précédents par une collaboration d’Arte avec Çà et là.

…/…

Neyestani n’est pas un réfugié ordinaire : ses œuvres ont été publiées dans le monde entier, il est un membre actif de l’associationCartooning for peace et il a reçu en 2012 des mains de Kofi Annan le Prix international du dessin de presse. Pourtant, Neyestani mettra un an et demi à obtenir le statut de réfugié politique dans cette France qui s’enorgueillit d’être la patrie des droits de l’homme.

.

Strates de procédure

Le plus terrible dans ce parcours du combattant que Neyestani décrit avec une lucidité grinçante, c’est qu’aucune mauvaise volonté ne lui est opposée pour obtenir le précieux sésame : c’est juste l’accumulation de strates et de strates de procédures qui ont fini par pénaliser les victimes, objets d’une suspicion permanente et soumises à une attente si angoissante qu’elle pourrait faire s’effondrer les plus solides.

…/…

Partager cet article

Rémy Kossonogow
commenter cet article
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 00:47

Partager cet article

27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 00:25

Partager cet article

26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 10:17

En ce mauvais jour du 23 avril 2015, le Conseil européen qui devait enfin « agir » sur une situation « dramatique » en Méditerranée, s’est contenté de tenter de mettre l’Union européenne et ses États membres à l’abri des migrants en renforçant la protection de ses frontières.

.

À ces milliers d’êtres humains, femmes, hommes et enfants qui risquent la mort, et souvent la trouvent, en tentant de rejoindre des lieux pour se reconstruire et vivre, les chefs de gouvernement européens, réunis à grand bruit, n’ont eu qu’un seul message à leur envoyer : « Sécurité ! ». Ils n’ont pas cherché à sortir d’une concurrence entre les États membres, essayant chacun de prendre le moins possible des migrants après avoir rejeté tous les autres. Quant au mot « accueil », il ne fait pas partie du vocabulaire des chefs de gouvernement.

.

Lutte contre l’émigration avec l’appui des pays tiers, reconduite à la frontière, refoulement, rétention dans les centres spécialisés, pénalisation de l’entrée... Voilà ce que vont connaître les survivants quand elles et ils auront fini de compter leurs morts. Le Conseil européen en prenant ces mesures honteuses considère que sa responsabilité n’est pas engagée. Il ajoute ainsi aux morts son propre déshonneur.

Les associations et organisations qui à travers l’Europe défendent les droits de toute personne à vivre quelque part en sûreté, ne peuvent l’accepter et décideront dans les semaines à venir des moyens pour s’opposer à cette politique mortifère.

.

Bruxelles, le 24 avril 2015

.

Signataires :

Action Luxembourg Ouvert et Solidaire
Ligue des Droits de l’Homme (ALOS - LDH)
Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés - Luxembourg (ASTI)
Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme (AEDH)
Asociación Pro Derechos Humanos de Andalucía (APDHA)
Associazione Di Promozione Sociale (ARCI)
Borderline Europe
Centre de Recherche et d’Information pour le développement (CRID)
La Cimade – service oecuménique d’entraide
CIRÉ – Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers
Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie (CNAPD)
Emmaüs Europe
Emmaüs International
Enda Europe
European Federation of National Organisations Working with Homeless People (FEANTASA)
Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s (FASTI)
FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme)
Fondation France-Libertés
France Amérique Latine (FAL)
Groupe d’Information et de Soutien des Immigré.e.s – France (GISTI)
Ihmisoikeusliitto - Ligue finlandaise des Droits de l’Homme (FLHR)
Initiatives Pour un Autre Monde (IPAM)
Institut de Drets Humans de Catalunya (IDHC)
Internationale Liga für Menschenrechte (ILMR)
KISA – Action for Equality, Support, Antiracism
Le Syndicat de la magistrature – France
Lega Italiana Dei Diritti Dell’ Uomo (LIDU)
Liga Portuguesa dos Direitos Humanos – civitas (LPDH)
Liga Voor de Rechten van de Mens (LVRM)
Ligue des droits de l’Homme – Belgique (LDH)
Ligue des droits de l’Homme – France (LDH)
Malta Association of Human Rights (MAHR)
Movimiento Migrante Mesoamericano - Mexique
Montgolfière, Association d’aide aux demandeurs d’asile
Migreurop
Organisation pour une Citoyenneté universelle (O.C.U)
Plate-forme Migrants et Citoyenneté européenne (PMC)
Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH)
Syndicat des avocats de France (SAF)

Partager cet article

Rémy Kossonogow - dans européen
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 08:10

L'OFPRA vient de publier le rapport annuel avec les chiffres pour 2014.

http://rekoss.over-blog.com/2015/04/rapport-d-activite-2014-de-l-ofpra.html

.

Voici les chiffres concernant la Savoie :

.

13% de baisse des arrivées en 2014

37 nouvelles personnes protégées (statut réfugié ou protection subsidiaire)

Chiffres 2014 pour la demande d’asile en Savoie (source OFPRA)
Chiffres 2014 pour la demande d’asile en Savoie (source OFPRA)

Partager cet article